Aller au contenu principal

ATTRIBUTIONS ET MISSIONS

Le ministère de la sécurité et de la protection civile, Lomé

 

Le ministère de la sécurité et de la protection civile met en œuvre la politique de l'Etat en matière de sécurité intérieure et de protection civile.

 

Il est responsable de la protection des personnes et des biens, de la sécurité civile, de la sureté des institutions, du maintien et du rétablissement de l’ordre public, de la préservation de la paix et de la tranquillité publiques.

Il est également responsable de la surveillance du territoire, de la police générale, de la police de la circulation, en collaboration avec le ministre chargé des transports, de la police des stupéfiants et des mœurs et de la police de l’immigration.

Il prévient et lutte contre toutes les formes de criminalité, assure le contrôle de la circulation intérieure et transfrontière et apporte son concours à l’exécution des actes de police judiciaire.

Il met à la disposition du gouvernement les informations nécessaires au suivi de sa politique sécuritaire ; il coordonne les actions de la police, de la gendarmerie et des gardiens de préfecture en matière de sécurité intérieure ; il assure le contrôle du régime des armes, munitions et explosifs civils.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile participe à la mise en œuvre de la police administrative. Il concourt, avec les autres ministres intéressés, au règlement des questions touchant à la délimitation des frontières avec les Etats limitrophes.

Il élabore le plan d’organisation des secours, coordonne, en liaison avec le ministre chargé de l’administration territoriale, le ministre chargé de la solidarité nationale et les autres ministres intéressés, les activités de prévention, de sensibilisation, de réglementation et de gestion des catastrophes.

Dans le cadre de l’exercice de ses attributions, le ministre de la sécurité et de la protection civile a autorité sur les services de l’administration centrale du ministère, les services extérieurs et les services qui lui sont directement rattachés.

Il peut disposer des services à compétences partagées.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile exerce la tutelle sur les organismes et institutions tels que le comité national anti-drogue (CNAD) ; le laboratoire national de police scientifique (LNPS) et la commission nationale pour les réfugiés.



Top