Aller au contenu principal

LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ MARITIME : INTERPOL RENFORCE LES CAPACITÉS DES AGENTS D’APPLICATION DE LA LOI EN MATIÈRE DE CRIMINALISTIQUE.

Publié le : 17 juil 2017
LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ MARITIME : INTERPOL RENFORCE LES CAPACITÉS DES AGENTS D’APPLICATION DE LA LOI EN MATIÈRE DE CRIMINALISTIQUE.

La direction générale de la police nationale a servi de cadre, du 03 au 07 juillet 2017, à un atelier sur la criminalistique maritime.

La direction générale de la police nationale a servi de cadre, du 03 au 07 juillet 2017, à un atelier sur la criminalistique maritime.

L’atelier a été organisé par l’Organisation Internationale de la Police Criminelle (OIPC-Interpol) en collaboration avec le ministère de la sécurité et de la protection civile. Il s’inscrit dans le cadre du projet AGWE initié par Interpol afin d’aider certains Etats du Golfe de Guinée, notamment le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Nigéria, le Ghana et le Togo à mieux lutter contre la criminalité maritime. Il a réuni 25 participants chargés de l’application de la loi en matière de lutte contre la criminalité maritime et issus de la Police, de la gendarmerie, de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Drogues et du Blanchiment,  de la Marine Nationale et de la Préfecture Maritime. Les participants ont été outillés sur la conduite des investigations, notamment la gestion des scènes de crime sur les navires, la collecte des preuves, l’analyse criminelle des renseignements et l’utilisation des outils biométriques mobiles.
 
La cérémonie d’ouverture a été présidée par le 2è directeur général adjoint  de la Police Nationale qui avait à ses côtés la représentante du Secrétariat  Général  Interpol.
 

Plusieurs thématiques suivies d’exercices pratiques ont été développées au cours de l’atelier, à savoir :

  • La gestion moderne de la scène d’infraction
  • Les découvertes de cadavre en mer
  • La scène de crime subaquatique et les accidents de plongée
  • La balistique suite à un acte de piraterie.
interpol

 

Top