• Accueil
  • Les acteurs de la sécurité intérieure et de la protection civile a l’école du budget programme

Les acteurs de la sécurité intérieure et de la protection civile a l’école du budget programme

Les acteurs de la sécurité intérieure et de la protection civile a l’école du budget programme

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Les cadres du Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile sont en retraite à l’hôtel saint Georges de Tsévié où ils vont se mettre à l’apprentissage des notions de base et les concepts du budget programme. Cet exercice qui regroupe essentiellement les responsables de programmes et d’actions, intervient dans un contexte national de profonds changements opérés en matière de gestion des finances publiques.
En effet, dans le souci de traduire dans la pratique les réformes successives instaurées par le gouvernement togolais, notamment choix de l’introduction du mode de gestion administrative axée sur les résultats, le ministère de la sécurité et de la protection civile a, à l’instar des autres départements ministériels, élaboré sa politique publique de sécurité et de protection civile en 2014. Cette politique annuellement mise à jour et arrimée successivement aux documents stratégiques nationaux à savoir la SCAPE et le Plan National de Développement (PND) a permis au département de concevoir un cadre de programmation pluriannuelle de ses activités. Il importe dès lors que les personnels du ministère soient suffisamment outillés et renforcés sur cette nouvelle approche de gouvernance axée sur les résultats afin de participer efficacement à la mise en œuvre du budget programme qui a pris effet dès cette année
Les travaux de cet atelier technique de formation ont été lancés le lundi 28 juin 2021 à l’hôtel Saint Georges de Tsévié par le Secrétaire Général représentant le Ministre de la Sécurité et de la protection civile, en présence du préfet de Zio, des directeurs généraux, directeurs et chefs de service du ministère de la sécurité.
A l’issu de cinq jours de travail, les personnels du ministère de la sécurité et de la protection civile impliqués dans la gestion des finances publiques seront mis en phase avec les exigences de cette nouvelle approche budgétaire qui nécessite la participation et la contribution de tous les services du ministère à la production annuelle des documents de budget-programme : projets annuels de performance (PAP) par programme, le document de programmation pluriannuelle des dépenses (DPPD), les plans de travail et budget annuel (PTBA), le rapport périodique d’exécution budgétaire ainsi que le rapport annuel de performance (RAP).