• Accueil
  • Cérémonie de lancement de la construction du poste frontalier de PONIO

Cérémonie de lancement de la construction du poste frontalier de PONIO

Cérémonie de lancement de la construction du poste frontalier de PONIO

Partager sur :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Dans le cadre de l’exécution du projet « Renforcement des Frontières nord de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Togo », s’est tenue dans l’après-midi du mercredi 12 janvier 2022 au cabinet du Ministère de la sécurité et de la Protection civile, la cérémonie de présentation et de lancement du projet de construction du poste frontalier de PONIO (Préfecture de Kpendjal). Elle a été présidée par le Ministre de la sécurité et de la protection civile le Général de Brigade Damehame YARK en présence de l’ambassadeur des Etats Unies d’Amérique au Togo, et du Chargé du Bureau de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) au Togo

L’objectif global du projet est d’améliorer la sécurité aux frontières en augmentant la capacité des Agences de Gestion des Frontières à répondre aux défis émergents, tout en renforçant la résilience des communautés frontalières afin de répondre aux défis et menaces émergents. Il s’inscrit en outre dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 en son axe stratégique 1 ambition 3 : « assurer la sécurité, la paix et la justice pour tous ».
Le projet « Renforcement des Frontières nord de la Côte d’Ivoire, du Ghana et du Togo » est financé par Bureau international des stupéfiants et de l’application des lois (Département d’État des États-Unis d’Amérique) Son coût des de six millions de dollars US pour les trois pays concernés dont 1, 322660 millions de dollars pour notre pays. Ce lancement intervient après celui du poste frontalier de Kémérida dont les travaux sont en cours de réalisation.
Prenant la parole, l’ambassadeur des Etats Unis d’Amérique au Togo, dont le pays appui le projet, s’est déclaré heureux du lancement de ce projet. Il a salué les efforts du gouvernement togolais dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent et mentionné que la réalisation de ces ouvrages permettra à terme de renforcer les mécanismes de réponse aux crises aux frontières, y compris les urgences de santé publique, ainsi que l’établissement et le renforcement de la coopération avec les communautés frontalières.
Selon le Ministre de la sécurité, ce projet qui s’inscrit au titre des priorités gouvernementales permettra à notre pays de poursuivre le processus de modernisation des infrastructures frontalières entamé par le Chef de l’Etat à travers le ministère de la sécurité et de la protection civile. Il a en outre souligné l’importance de ce projet dans la contre la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée, la consolidation de la paix et la promotion du développement inclusif. Le Général Damehame YARK a pour terminer rappelé la disponibilité du gouvernement à apporter toutes les facilités pour un heureux aboutissement du présent projet.