Aller au contenu principal

RENCONTRE ENTRE LES FORCES DE DEFENSE ET DE SECURITE ET LES REPRESENTANTS DES POPULATIONS DE LA REGION CENTRALE

Publié le : 31 oct 2019
RENCONTRE ENTRE LES FORCES DE DEFENSE ET DE SECURITE ET LES REPRESENTANTS DES POPULATIONS DE LA REGION CENTRALE

RENCONTRE ENTRE LES FORCES DE DEFENSE ET DE SECURITE ET LES REPRESENTANTS DES POPULATIONS DE LA REGION CENTRALE

« Dialogue civilo-militaire, outil efficace de prévention et de résolution des conflits au Togo » ; c’est autour de ce thème que se sont réunis à Sokodé les personnels des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) et les populations civiles de la préfecture de Tchaoudjo les 22 et 23 octobre 2019. 
Organisée par le ministère de la sécurité et de la protection civile, avec l’appui financier et technique des agences des systèmes des Nations Unies, cette rencontre d’échanges se situe dans le cadre d’un vaste projet qui vise à rapprocher les hommes en uniformes et les différentes couches socio-politiques de notre pays afin de restaurer un climat de confiance réciproque entre les deux entités.
La cérémonie d’ouverture des travaux de cette rencontre a été présidée par le ministre de la sécurité et de la protection civile, le Général de Brigade Damehame YARK en présence du préfet de Tchaoudjo le Colonel Matiéyendu MONPION, du premier rapporteur du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) monsieur Evalo WIYAO, le coordonnateur national du projet Peace Building Fund (PBF), du Programme National des Nations Unies pour le Développement (PNUD), monsieur Idrissou LABANDE, les représentants des FDS et des couches socio-professionnelles de la préfecture de tchaoudjo.
Trois communications sur les thèmes relatifs au rôle et fonctionnement des forces de défense et de sécurité, à l’importance du dialogue civilo-militaire et la lutte contre l’extrémisme violent et prévention des conflits ont meublé la première phase des travaux. Les travaux en groupes ont, dans une seconde phase permis aux participants de plancher sur les thèmes suivants : état des lieux des rapports entre les FDS et les populations, comment améliorer les relations entre FDS et populations, comment prévenir les conflits entre FDS et populations, quelles sont les pistes de solutions pour le renforcement de la confiance entre FDS et populations civiles. 
Au terme des travaux, plusieurs recommandations ont été formulées.
Une cérémonie de clôture présidée par le secrétaire général du ministère de la sécurité et de la protection civile le lieutenant-Colonel Messan AKOBI a mis fin à la rencontre.

Top