Politique sectorielle



La lutte contre la criminalité et le terrorisme
Préserver le climat de tranquillité et de quiétude que vivent nos populations à travers l’élaboration de stratégies et la mise en œuvre des modes opératoires pour faire face à la poussée de la délinquance quelle que soit sa forme.
Mettre en œuvre la police de proximité qui permet d’établir des rapports de confiance avec les populations ; de prendre en compte leurs besoins et aspirations en matière de sécurité ; de rendre nos unités accessibles en temps réel en les rapprochant des populations et de collaborer davantage avec les populations pour tendre vers la coproduction de la sécurité.
Mutualiser les moyens de toutes les forces de sécurité pour une plus grande efficacité.
Développer la coopération internationale policière
La sécurité routière
Amener les usagers de la route à plus de civisme dans la circulation routière à travers une sensibilisation.
Poursuivre l’élaboration et faire respecter, en collaboration avec les autres ministères concernés, la réglementation sur la sécurité routière.
Rendre nos routes plus sûres à travers la répression des infractions au code de la route et à travers la lutte contre le phénomène de coupeurs de route.
Obtenir une baisse sensible du nombre d’accidents de la circulation routière et du nombre de victimes que ces occasionnent.
La lutte contre les divers trafics
Etendre et renforcer les structures de lutte contre le trafic de stupéfiants sur le territoire national et aux frontières.
Juguler le trafic des produits pétroliers et des produits pharmaceutiques.
 
La délivrance de documents d’identité et le contrôle des flux migratoires
Renforcer la sécurité des documents d’identité et d’état civil
Optimiser le contrôle des flux migratoires à travers l’extension du système de lecture des passeports biométriques aux frontières.
La gestion des situations d’urgence
Décentraliser le service des sapeurs-pompiers à travers la création des postes de secours dans toutes les régions économiques du Togo.
Edicter et faire respecter les normes de sécurité-incendie dans les unités industrielles et autres établissements recevant du public.
Elaborer une politique nationale de la protection civile et créer, en collaboration avec les autres départements impliqués, une agence nationale de la protection civile en vue de parvenir à une meilleure coordination des actions de secours.