Interpellation de deux présumes criminels



Il vous souvient que la population du quartier Nyékonakpoè au sud-ouest de la capitale avait été ébranlée par le meurtre crapuleux du sieur Jean Jacques Jamier, la nuit du 30 au 31 juillet 2017 et dont la dépouille n’a été découverte que deux jours après.

Les investigations des unités de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont permis d’interpeller, le 04 août 2017, deux présumés auteur et complice du crime. Le troisième larron, quoique bien identifié et en cavale, est activement recherché.

Les malfrats se sont introduits de nuit par escalade au domicile de la victime qu’ils ont littéralement assommée après l’avoir ligotée et bâillonnée. Ils se sont emparés de son véhicule de marque TOYOTA RAV4, d’un poste téléviseur et de divers autres objets.

Les présumés auteur et complice ont reconnu les faits dès leurs premières auditions. Une perquisition effectuée à leurs domiciles respectifs a permis de découvrir le véhicule et les autres effets appartenant à la victime.

Ils ont été déférés devant monsieur le procureur de la République près le tribunal de première instance de Lomé pour répondre de leurs actes.

La police nationale saisit cette occasion pour remercier la population pour son engagement citoyen aux côtés des forces de sécurité qui a permis d’élucider ce crime crapuleux. Elle lui renouvelle entièrement sa confiance pour sa permanente collaboration.