Historique du ministère



Dès son accession au pouvoir, le chef de l’Etat a initié et signé avec l’ensemble de la classe politique un accord politique dit « accord politique global ». Cet accord a consacré, en son point 2.1.1 relatif aux questions de sécurité, la distinction entre les fonctions de l’armée d’une part et celles de la gendarmerie et de la police d’autre part. Désormais, les missions de défense de l'intégrité du territoire national relèvent de l'armée et celles de sécurité intérieure, notamment le maintien de l'ordre et la sécurité publique, incombent exclusivement aux forces de sécurité que sont la police et la gendarmerie entre autres.
C’est ainsi que le ministère de la sécurité a été créé en 2005 par décret n°2005-072/PR du 10 août 2005 pour prendre en compte ces missions de sécurité intérieure. Aussi la création dudit département avait-elle pour but de  rendre les forces de sécurité plus professionnelles, de les amener à accomplir efficacement leurs missions dans le respect de la déontologie et des principes démocratiques.
Plus tard, en 2006, les compétences du ministère seront élargies pour prendre en compte le volet protection civile dont l’acteur principal est le Corps des Sapeurs-Pompiers. Le ministère prit alors la dénomination de « ministère de la sécurité et de la protection civile » suivant le décret n°07-132 du 13 décembre 2007 portant composition du gouvernement.
 
Depuis sa création, le ministère de la sécurité et de la protection civile a été successivement dirigé par les ministres ci-après :

 

  • 2012 - 
         Colonel YARK Damehame, ministre de la sécurité et de        la protection civile
  • 2011-2012
         Colonel LATTA Gnama Dokissime, ministre de la                  sécurité et de la protection civile
  • 2006-2010
         Colonel TITIKPINA Atcha, ministre de la sécurité et de        la protection civile
  • 2005-2006
         Général LAOKPESSI Pitalouna-Ani, ministre de la                sécurité